Les organisations biologiques d’un organisme vivant

Éducation Njindam L. Ibrahim
Les organisations biologiques d’un organisme vivant
© Siarhei Yurchanka | Dreamstime.com

La vie n’est pas très évidente à définir du point de vue biologique. Elle est mieux perçue lorsqu’on considère les êtres qui en profitent. En biologie, les êtres vivants terrestres que nous connaissons possèdent certaines caractéristiques. Il s’agit : de la croissance, du développement, de la gestion de l’énergie, de l’adaptation, de la reproduction, de l’ordre et de la régulation. Une organisation biologique est donc toute partie d’un organisme vivant qui possède toutes ces caractéristiques. Explorons-les dans cet article.

La cellule

Elle est généralement définie comme l’unité anatomique et physiologique d’un être vivant. En d’autres termes, c’est la plus petite quantité de la matière qui possèdent toutes les fonctions ou caractéristiques de la vie. C’est l’organisation biologique de base. La cellule est pour la biologie ce que l’atome est pour la chimie. Il existe plusieurs types de cellules qu’on distingue beaucoup plus par leur fonction. Au fur et à mesure qu’un être se développe, ses cellules se spécialisent pour intervenir dans un secteur d’activité biologique particulier. Par exemple, les leucocytes sont des cellules immunitaires. Elles sont spécialisées sans la défense de l’organisme.

Les tissus

En suivant l’ordre croissant, l’organisation biologique qui vient après la cellule est le tissu. Le tissu en biologie désigne l’ensemble des cellules regroupées ensemble et effectuant une même fonction. Inutile de rappeler que les tissus possèdent toutes les fonctions ou caractéristiques de la vie. En effet, ils sont faits de cellules qui possèdent ces caractéristiques. Comme exemple de tissu, nous pouvons citer la peau dont l’ensemble des cellules s’activent pour jouer le rôle de barrière de l’organisme. Ce rôle inclut la détection des signaux environnementaux dont le sens est le toucher. Certains microbes ne peuvent pas vaincre la barrière que constitue la peau. Ils pénètrent dans l’organisme si et seulement s’il contient une blessure externe.

L’organe

L’organe est une organisation biologique dont la fonction est complexe. Il se définit comme l’ensemble des tissus relié en ensemble et remplissant la même fonction. La perte d’un organe peut provoquer la mort directe à condition que ce dernier soit indispensable ou essentiel. Comme exemple d’organes, nous avons les testicules qui jouent un rôle important dans la reproduction. Il contient plusieurs cellules qui travaillent dans le sens de faciliter la reproduction. Par exemple, nous avons le scrotum ou bourse qui protège les testicules, les différents canaux comme les tubes séminifères, l’épididyme, le canal déférent qui transportent les gamètes mâles.

L’appareil ou le système

Il s’agit de l’organisation biologique la plus complexe. Un système est l’ensemble des organes qui ne sont pas forcément reliés de manière directe, mais remplissent la même fonction. Nous avons plusieurs systèmes dans l’organisme humain. Nous avons par exemple l’appareil ou tube digestif qui contient plusieurs organes la bouche, l’estomac, le pancréas, les intestins. Ces organes participent à transformer les aliments en nutriments : c’est la digestion. Nous avons également l’appareil excréteur qui élimine les déchets toxiques de l’organisme. Il contient les organes comme les reins, le foie, les poumons, etc. Allah sait mieux.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim