Les vaccins entre passé et présent

Santé 19 Déc 2020 Contributor
© Marian Vejcik | Dreamstime.com

Les vaccins entre passé et présent

Le monde a été témoin de nombreuses épidémies qui ont duré de nombreuses années. La science a essayé toujours d’inventer des vaccins. Comme l’année 2020 était une course vers le développement d’un vaccin contre le coronavirus, la dernière des épidémies que connaît l’humanité.

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Les vaccins sont des composés qui contiennent des bactéries ou des virus sous une forme non pathogène, en les traitant avec des produits chimiques spécifiques. Lorsque ces composés sont présentés à l’organisme, ils stimulent le système immunitaire à produire des anticorps qui empêchent l’infection.

Histoire de l’innovation des vaccins

Les vaccins sont utilisés depuis les temps anciens ; les moines bouddhistes ont bu du venin de serpent, pour renforcer l’immunité contre les morsures.

Voilà quelques exemples :

  • le premier vaccin réussi contre la variole, développé par Edward Jenner en 1796.
  • Le médecin américain Jonas Edward Salk a réussi à découvrir le vaccin contre la poliomyélite, en 1955.
  • Les vaccins contre la rougeole sont apparus en 1963, mais avant, 3 à 4 millions de personnes étaient infectées chaque année.
  • Dans les années 2014-2016, le virus Ebola a fait plus de 11 000 victimes en Afrique de l’Ouest. Le vaccin a été disponible à la fin de l’année 2019.
  • Un vaccin pour l’épidémie de Corona est devenu la préoccupation première de tout le monde. Trois vaccins sont prêts (Pfizer et Biotank, et le vaccin Corona chinois et russe), mais seront-ils les vaccins désirés ?

Les vaccins et l’Islam

La préservation de l’âme humaine est l’un des objectifs fondamentaux de la charia ; comme la préservation de la religion, l’esprit, la progéniture et l’argent.

D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a visité un malade et a dit: « Ne vas-tu pas lui appeler un médecin ? ».
Ils ont dit: Ô Messager d’Allah ! Toi tu nous ordonnes cela ?
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah n’a pas envoyé une maladie sans qu’Il n’ai envoyé avec un remède ».

« Que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet, nos Messagers sont venus à eux avec les preuves (évidentes). Et puis voilà qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mirent à commettre des excès sur la Terre. » Al-Ma’idah (5 : 32)

Organisation mondiale de la santé

Aujourd’hui, 86 % des enfants du monde reçoivent des vaccins essentiels, contre 20 % en 1980. La plupart des types de vaccins sont désormais fournis à toutes les personnes du monde de manière organisée et gratuite. L’organisation dispose de vaccins pour prévenir 25 infections.

Se tourner vers l’avenir et lutter contre d’autres maladies

Comme toujours, les équipes de recherche ne sont pas convaincues de ce qu’ils ont réalisé. Le domaine des vaccins ne s’est pas arrêté un instant. Les scientifiques ont travaillé pour créer un nouveau vaccin contre le virus de la grippe. Actuellement, il existe de nombreuses expériences prometteuses pour créer un vaccin contre le VIH, qui est l’infection la plus dangereuse à l’heure actuelle.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef