L’homme et la femme : quelques spécificités

Famille 11 Mar 2021 Contributor
pexels-gabby-k-5997363
Pexels - Gabby K

L’homme et la femme font partie de l’espèce humaine. Leur mission est la même : adorer Allah sans lui associer qui ou quoi que ce soit. Toutefois, il existe des particularités propres à chaque genre. Méditons quelques instants sur quelques distinctions de ces deux créatures d’Allah.

La constitution et l’évolution physiques et psychiques

Allah a parfaitement fait les choses. Généralement, il est possible de déterminer le sexe des enfants dès leur naissance. Au fil du temps les petits grandissent et se développent, physiquement et psychiquement. On constate dès le bas âge que les garçons sont plus forts que les filles, souvent plus agités que ces dernières. De leur côté, les filles sont plus posées, plus émotives, etc.

Le caractère masculin ou féminin s’affirme aussi à travers les jeux auxquels ils se livrent. Les filles aiment bien tout ce qui concerne ce dans quoi les femmes excellent comme la cuisine, s’occuper des enfants (en jouant avec les poupées), etc. Les garçons préfèrent des jeux d’homme comme se passer pour des justiciers (avec des pistolets en jouet), des jeux intenses comme la course, etc. Allah n’a pas doté hommes et femmes d’aptitudes pour rien.

Douceur, patience chez la femme

Allah a choisi la femme pour porter les enfants, qui sont l’avenir de la communauté. Même si de nombreuses personnes ne s’en rendent pas compte, il s’agit d’un énorme privilège qu’Allah a accordé à la gent féminine. En raison des difficultés liées à l’enfantement, la femme occupe un rang important auprès de ses enfants. Elle est dotée d’une douceur, d’une patience qui la caractérise. Tenez par exemple, à l’école maternelle, dans les orphelinats, etc., la femme excelle dans l’encadrement des enfants en raison de ses dispositions naturelles. Que dira-t-on de son immense rôle dans l’éducation des enfants ? 

Autorité, force chez l’homme

Doté d’un physique conséquent, l’homme est naturellement mieux équipé pour s’occuper de sa famille. En islam, cette tâche lui incombe totalement. Allah le sage ne l’a pas décidé ainsi pour rien. Par justice et miséricorde envers la femme, Allah a épargné cette dernière de ce fardeau. L’homme doit donc mettre sa force, son autorité au service de sa famille et de la société en général. C’est lui qui doit défendre les siens en cas d’attaque, d’abus, etc. C’est à lui que revient la tâche d’effectuer les besognes les plus pénibles, car il en a la capacité. 

L’homme et la femme, complémentaires

Il faut relever que la douceur n’est pas l’apanage des femmes ni la force celle de l’homme. Toutefois, en général, les femmes sont plus douces que les hommes, et les hommes plus forts que les femmes. Allah n’a pas fait d’eux des concurrents dans le foyer ou la société. Ensemble, ils sont chargés de porter l’humanité vers l’obéissance à Allah. Leur seule rivalité réside dans la multiplication des bonnes œuvres pour plaire à leur créateur. Cet exposé ne saurait être exhaustif. ALLAH est infiniment plus savant. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim