L’homme qui a bouleversé l’ingénierie mécanique

polymath musulman arabe
Ismail al-Jaziri. tirto.id/Sabit

Quand il en vient à la poursuite et la promotion de l’éducation, l’Islam se démarque comme une foi y-prêtant de l’attention très particulière. En effet, notre Seigneur nous encourage d’user de notre raison dans les pages du Saint Coran, ainsi que de poursuivre la connaissance. Pour nous en tant que Musulmans, il est important que cette recherche du savoir soit faite dans le but d’être bénéfique pour l’humanité et la vénération d’Allah (SWT). Et c’est exactement ce qu’a fait le savant Musulman à l’esprit universel – Izmail al Jazari.

Il était né Badi az-Zaman ibu I-Izz ibn Ismail ibn ar-Razaz al-Jazari, à l’endroit qu’on connaissait à l’époque comme la Mésopotamie-haute, en 1136 EC. Allah (SWT) l’a béni de telles capacités mentales qu’il a inévitablement émergé comme l’un des inventeurs, mathématiciens, artistes, artisans et ingénieurs mécaniques les plus légendaires de la période Abbasside.

Alors que ses accomplissements ont été phénoménaux à travers de multiples domaines et disciplines, le sujet de cet article portera sur l’impact de son travail sur le déroulement de l’ingénierie mécanique.

Il paraîtrait que l’une des branches les plus importants de la science et de la technologie d’aujourd’hui c’est sans doute l’ingénierie mécanique et en effet, la discussion sur sa conception ainsi que sur son évolution (jusqu’à son état présent) ne pourrai jamais être complète sans mentionner Islamil Al-Jazari.

Son livre le plus réputé c’est le fameux Kitab Fi Marifat Al-Hiyal Al-Handasiya – Livre de Connaissances des Dispositifs Mécaniques Ingénieux ou Livre du Savoir sur les Astuces de l’Ingénierie. Ce recueil a été terminé en 1206 et était tellement descriptif et détaillé qu’il contenait vers la fin, près de 100 dispositifs mécaniques avec des précisions sur comment parvenir à la construction de chaque détail.

Ayant la puissance et vivacité d’esprit qu’il avait, c’était loin d’être son seul accomplissement pertinent. Hormis cette écriture titanique, il a pensé et construit l’arbre à cames, un outil fréquemment utilisé aujourd’hui dans des engins à combustion interne, utilisé à son époque, tantôt pour des horloges et machines à eau, tantôt pour des automates.

Par ailleurs, à son arsenal d’inventions s’ajoute une version ancienne du célèbre vilebrequin, utilisé de nos jours dans des millions de voitures du monde entier. Néanmoins, peu savent que le penseur derrière ce mécanisme qui s’est tellement banalisé vers le 20ème siècle, était un savant Musulman.

Un vrai homme de foi et génie de l’ingénierie mécanique, il continuait de concocter de nouvelles idées au service du peuple, jetant les bases de la robotique. Il est parvenu à des inventions comme le prédécesseur des commandes mécaniques, le mécanisme d’échappement (comme on le voit dans une roue en rotation), les pompes d’aspiration, l’engrenage segmentaire et de multiples autres inventions.

Al-Jazari a transformé l’ingénierie mécanique d’une manière si profonde que même Léonard de Vinci a été influencé par ses travaux sur les automates. Les experts modernes de la robotique s’inspirent toujours des travaux d’Al-Jazari. En plus de son brillance exceptionnelle, il était au cours de sa vie également très dévoué en tant que musulman. Il adorait consciencieusement Allah Tout-Puissant (SWT) comme source suprême de connaissance et nous de même devons aspirer d’atteindre un niveau semblable, du moins en foi. 

Puisse notre Créateur nous doter d’une immense connaissance et faciliter toutes nos affaires.