L’importance de la langue arabe en islam

Éducation Njindam L. Ibrahim
langue arabe
© Feydhon | Dreamstime.com

L’usage de la langue arabe en islam est tellement visible pour tout un chacun, même pour les non-musulmans. En effet, le Coran est en langue arabe et a été révélé à toute l’humanité par l’intermédiaire d’un arabe, le messager d’Allah, le prophète Mouhammad que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui. C’est dans cette vision que nous nous proposons de ressortir la place de la langue arabe en islam.

La grandeur de la langue arabe en islam

Allah le très haut a dit : « Nous l’avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez. » Youssouf (2 : 2)

La dernière partie de cette citation montre qu’il existe un lien entre la langue arabe et la méditation ou la compréhension du Coran. Pourquoi donc le Créateur l’a-t-Il choisie ? Pour ceux qui l’ont étudié et d’après ce qui ressort du tafsiir (explication du Coran) d’Ibn Kathir, la langue arabe est la plus éloquente, la plus profonde, la plus pleine, la plus expressive qu’une personne peut facilement comprendre et exploiter. C’est une langue riche et puissante. Des phrases courtes sont suffisantes pour exprimer une panoplie d’idées. Par ailleurs, elle est tellement belle que ses sons marquent l’interlocuteur. Elle est donc la plus appropriée pour comprendre la religion, d’où l’importance de la langue arabe en islam.

Atteindre le meilleur niveau de compréhension de l’islam

Les références de l’islam, le Coran et la tradition prophétique (sunnah) sont en langue arabe. Il est vrai qu’il existe des essais de traduction. Cependant, même les experts de la traduction affirment qu’il n’y a pas de traduction parfaite. Par conséquent, il est impératif d’apprendre l’arabe. L’accomplissement de la prière se fait en arabe. Et la concentration est un pilier de la prière. Comment quelqu’un peut-il atteindre une haute concentration sans comprendre ce qu’il dit ou ce que l’Iman récite ? Comment méditer sur le Coran quand on ne comprend pas ce qu’on lit même si la lecture est bonne ? L’apprentissage du tajwiid (ensemble des règles qui régissent la lecture du Coran) nécessite la connaissance de l’arabe. Y a-t-il un savant en islam qui ne connait pas cette langue ? La langue arabe en islam est donc essentielle.

La conservation des références islamiques

La langue arabe en islam a beaucoup de valeur. Même celui qui ne comprend pas la langue doit mémoriser les sourates et autres phrases incluses dans la prière en arabe afin de faire la salah par exemple. Même le musulman qui lit bien le Coran sans comprendre effectue ainsi un acte d’adoration pour lequel Allah le très haut le récompense. Ce n’est pas pour rien que lorsqu’on mentionne un verset coranique, le prédicateur, l’enseignant ou l’Iman le fait d’abord en langue arabe avant d’apporter la traduction. Ceci participe de la préservation ou de la conservation de nos références dans la nature originale afin qu’elles ne soient pas dénaturées comme les autres livres auparavant, tels que la Tora et l’Injeel (évangile). Allah est infiniment plus savant.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim