L’Islam est-il clément sur certaines drogues ?

gouache, personnes dans la nuit
Utilisation de drogues, substance illicite: Photo par GoaShape sur Unsplash

Les objectifs de l’Islam comprennent la préservation de la religion et de l’âme humaine, l’honneur, l’esprit et la richesse. Toute substance ou acte qui nuit à l’une de ces cinq questions est considéré comme illégale en Islam.

Les ennemis de l’Islam et de l’humanité se sont battus contre cette religion et ont tenté d’éloigner les musulmans de leur religion par divers moyens. Allah le Tout-Puissant dit (ce que signifie): {Ils vous demandent ce qui concerne les combats dans les mois sacrés (c’est-à-dire les 1er, 7e, 11e et 12e mois du calendrier islamique).

Dit: “ Combattre là-dedans est une grande transgression mais une plus grande (transgression) avec Allah est d’empêcher l’humanité de suivre la voie d’Allah, de ne pas croire en Lui, d’empêcher l’accès à Al-Masjid Al-Haram (à La Mecque), et chasser ses habitants, et Al-Fitnah est pire que de tuer. […] Et quiconque d’entre vous se détourne de sa religion et meurt en tant que mécréant – pour ceux-là, leurs actes sont devenus sans valeur dans ce monde et dans l’au-delà …”  (Coran 2: 217)

Les ennemis de l’Islam et de l’humanité reconnaissent pleinement le fait que la source de la puissance musulmane réside dans leur engagement envers l’Islam. Par conséquent, ils utilisent les moyens les plus terribles et les plus humbles pour contrôler et dégénérer les pays musulmans.

Ils se rendent compte que le moyen le plus rapide de détruire la jeunesse musulmane est d’utiliser l’arme des désirs basiques: des femmes séduisantes, de l’alcool et des drogues.

Le pire et le plus efficace d’entre eux a été l’arme de la drogue, car elle est dirigée contre le cœur de la nation musulmane et son bouclier protecteur, la jeunesse qui assume la responsabilité de protéger la nation et de l’avancer sur sa voie de progrès.

Lorsque les jeunes sont détruits, la nation entière se dirige vers la destruction, et il devient facile pour quiconque de dévorer ses ressources et sa richesse.

L’Islam nie la légitimité d’utilisation de toute sorte de substance intoxicante, que ce soit sous la forme de boisson, pilule, goutte, substances inhalée, aiguille, etc.

Les preuves de l’interdiction sont les suivantes:

Allah le Tout-Puissant dit (ce que signifie): {Ô vous qui croyez! Ne mangez pas injustement votre propriété entre vous, si ce n’est un commerce entre vous, par consentement mutuel. Et ne vous tuez pas. Certes, Allah est le Plus Miséricordieux envers vous.} (Coran 4:29)

Umm Salamah a raconté: “Le Prophète Muhammad a interdit tout ce qui rend une personne ivre ou faible (ou cause un engourdissement du cerveau).” [Ahmad]

Les érudits musulmans au fil des siècles ont également condamné l’utilisation de substances intoxicantes et hallucinogènes.

Ibn Tamiya a dit: “Le haschich est interdit, qu’il fasse perdre à une personne le contrôle de son esprit ou non; il vaut mieux être interdit comme l’alcool parce que son mal est plus que celui de l’alcool.”

Shaykh Jaad Al-Haqq, le grand mufti d’Egypte, a déclaré le 4/5/1399 AH, “C’est le consensus de tous les savants musulmans que la production de tous les types de drogues, leur plantation, leur commerce ou leur utilisation est interdite, et que celui qui fait quoi que ce soit devrait être puni.”