Mohd Fadzil Hashim – Fondateur de Brainy Bunch International Montessori (BBIM)

BBIM Mohd fadzil le droit de croire
BBIM Mohd fadzil le droit de croire par LIM WING HOOI [email protected]

Il y a plus d’une décennie, Mohd Fadzil Hashim a envisagé d’offrir une éducation moderne préscolaire aux enfants tout en préservant leur identité Islamique. Son objectif était d’aider la nouvelle génération de Musulmans à grandir en suivant les enseignements des Hadith et du Coran.

Débutant humblement avec une seule école maternelle, BBIM est devenu aujourd’hui peut-être l’une des franchises d’écoles maternelles les plus connues en Malaisie. Grandissant dans une famille pauvre, dès son jeune âge Fadzil aspirait de devenir millionaire en aidant les nécessiteux.

Il a gradué avec un diplôme en comptabilité à l’université technologique MARA mais décida de rejoindre l’industrie IT une fois gradué. Sa dernière position avant de devenir entrepreneur était d’un Directeur de Commerce chez Dell en 2008.

La fondation de l’établissement BBIM a été mise en place quand Fadzil et sa femme Mme Efizah Mohtar Rasali ont acheté leur première école maternelle en Kajang la même année. L’objectif était simple: offrir une education islamique en utilisant l’anglais pour l’instruction.

Le couple s’est alors mis en partenariat avec Mme Ladyana Zoraya, un expert dans l’education des jeunes enfants avec une longue et vive experience. Le partenariat a pris charge en 2010 et très bientôt, BBIM ont été parsemés de lettres de parents intrigués par le projet.

Un an plus tard, ils se sont étendus jusqu’à quatre branches en Klang Valley, et en 2012, déjà à 25 branches à travers le pays. En 2019, BBIM a employé plus de 1000 professeurs avec plus de 100 campuses en Malaisie, quatre en Singapour, deux en Indonésie et même une école gratuite en Gaza, Palestine.

BBIM a été établi pour offrir une éducation de haute qualité basée sur la méthode Montessori tout en gardant les valeurs Islamiques. Ainsi, les pratiques islamiques et la connaissance sont inculqués à travers cette méthode aux enfants. Celle-ci a été acceptée globalement comme étant l’une de techniques les plus effectives dans l’éducation des enfants.

Naturellement, le BBIM mets plus d’emphase sur le rythme de développement unique à chaque enfant, plutôt que sur la réussite académique. L’usage de l’anglais seul comme langue de communication est aussi strictement imposé dans tous les centres.

Alors que les prix d’éducation de BBIM sont parmi les plus chers sur le marché, ce n’est pas seulement pour le profit. Réalisant que les professeurs jouent un role vital en s’assurant d’une éducation de qualité pour les jeunes enfants, Fadzil était déterminé d’attirer les meilleurs talents du domaine à disposition.

Pour être éligible, les enseignants doivent avoir au moins un diplôme en éducation de la petite enfance, et recevraient un salaire jusqu’à RM3000. En perspective, le salaire moyen d’un enseignant d’école maternelle est atour de RM1,700.

Refusant de s’arrêter à cela, Fadzil s’est élevé à un autre niveau en offrant un enseignement Islamic, Cambridge et Montessori dans les écoles primaires et secondaires.

On pourrait tous, en tant que bons musulmans, tirer de l’exemple de Fadzil pour qui, la réussite ne se mesure pas en argent, mais par la quantité et surtout la qualité d’instruction offerte aux enfants autour du monde.

Contributeur – Mohd Azizi