Muhammad Ali Sadpara : alpiniste pakistanais

Célèbre Contributor
Анна Рыжкова from Pexels
Pixels - Анна Рыжкова

Muhammad Ali Sadpara est un célèbre alpiniste pakistanais, connu comme un héros. Il faisait partie de l’équipe qui a fini avec succès la toute première ascension hivernale du Nanga Parbat, la 9e plus haute montagne. Sadpara a réussi à vaincre, et fièrement hisser le drapeau pakistanais sur 8 des 14 montagnes les plus hautes du monde, qui sont plus hautes que 8000 m. Il est le seul Pakistanais à le faire.

Cet alpiniste extraordinaire a fait équipe avec deux autres pour monter le sommet du K2 ; la deuxième plus haute montagne, mais la plus mortelle. Sadpara et les alpinistes auraient atteint le sommet avec succès, mais auraient disparu lors de leur descente. Une mission de sauvetage a toutefois été organisée, cependant après une semaine de recherches, les autorités pakistanaises ont annoncé que Sadpara et les deux alpinistes étaient vraisemblablement morts.

Comment Sadpara a-t-il commencé l’alpinisme ?

Sadpara est né dans un village situé dans l’une des vallées himalayennes du Baltistan, au nord du Pakistan. Les sources principales de revenus dans la région étaient l’élevage et le portage d’alpinistes et de touristes. Les difficultés financières ont poussé Sadpara à devenir un porteur de haute altitude dans les expéditions d’alpinisme… en tongs. C’était l’emploi le mieux rémunéré disponible et il a gagné un équivalent de 3 $ chaque jour, mais il a tout appris sur l’alpinisme grâce à son travail de porteur.

Le deuxième jour de travail, il a laissé tomber ses lunettes que son oncle, qui était porteur aussi, a ramassées et gardées avec lui. Sadpara n’a pas réalisé qu’il a perdu ses lunettes jusqu’à ce qu’ils atteignent une étendue de neige, dont l’éblouissement à cause du soleil lui a brûlé les yeux. Il a regardé à travers ses affaires pour essayer de trouver ses lunettes en réalisant qu’ils n’étaient pas en sa possession. Son oncle se tenait à côté et lui a éventuellement donné les lunettes avec un avertissement, « Des petites erreurs deviennent grandes dans les montagnes. Celui-ci aurait pu te coûter la vue ».

Commémorant Muhammad Ali Sadpara

Sadpara était réputé pour sa gentillesse, son courage, et sa brillance.

Bien que les experts disent que la plupart des accidents dans l’alpinisme se produisent à cause d’erreurs en descendant, ceux qui connaissaient Sadpara doutent qu’il ait fait une erreur. Les habitants de son village se souviennent à plusieurs occasions que Sadpara portait des chèvres blessées sur ses épaules du haut des montagnes, tout le chemin vers le bas de la montagne, au vétérinaire du village ; au lieu de trancher sa gorge selon la norme. Donc, ils croient qu’il n’est pas retourné, car ses coéquipiers pourraient avoir rencontré un accident et il est resté pour les sauver.

Muhammad Ali Sadpara a accepté un fait que beaucoup ne pourraient pas accepter : « En alpinisme, il y a deux résultats — la vie ou la mort — et vous devez trouver le courage d’accepter l’une ou l’autre possibilité ».

 

écrit par : Nour Sadek