Où se trouvent les plus anciens manuscrits du Coran ?

manuscrit ancien du Coran
Ancien Coran à la Mosquée Hazret Sultan © | Dreamstime.com

Existe-t-il encore des manuscrits du Saint Coran écrits dans les premiers jours de l’Islam? Si oui, alors ou sont-ils? Bien qu’il n’y a aucune trace du Coran durant la période Uthman, quelques manuscrits Coraniques écrits après la mort du Saint Prophète (PSL) demeurent dans les musées et les bibliothèques autour du monde. 

Allons donc faire connaissance avec les quelques manuscrits les plus vieux.

Manuscrit Codex Parisino – Petropolitanus:

Nous estimons que ce manuscrit Coranique a été écrit fin 17ème – début 18ème en Syrie. Un total de cinq types de texte ont été établis dans ce manuscrit rempli d’écriture Hijazi. Cinq auteurs ont probablement été désignés pour le finir rapidement et en même temps. Ce manuscrit se divise en plusieurs recueils dont 70 pages sont à Paris, 46 en Russie, une en Vatican et une autre à Londres. Globalement, autour de 45% des versets du Coran sont contenus dans ce recueil.

Manuscrit Coran Samarkand Kufic

Les pages de celui-ci sont massives, 68 cm de longueur et 53 cm en largeur, chaque page faite entièrement en cuire de haute qualité. Les pages de ce manuscrit sont par ailleurs incroyablement épaisses et totalement non-flexibles.

Les historiens estiment que ce manuscrit avait initialement 950 pages. Néanmoins, seulement 353 pages sont à disposition à l’heure actuelle, la plupart étant très fragile et par conséquent, mise en dehors de la portée publique. Ce Coran, domicilié à Tashkent, Uzbekistan, a été longtemps connu en tant que Le Coran Ottoman.

Manuscrit Topkapi

Ce manuscrit est gardé dans le Musée-Palais Topkapi en Istanbul, Turquie. Ce qui rend le manuscrit Topkapi unique c’est qu’il s’agit de la seule copie presque entièrement complète des manuscrits Coraniques anciens.

Formulé en écriture Kufic, ce dernier inclut l’entièreté du Coran manquant seulement deux pages (23 versets). Chaque page du manuscrit (46cm x 41cm) est conçue en cuire de veau, près de 1,5 fois une page A3.

Manuscrit Sanaa

Ce texte ancien est préservé à Yemen, la taille duquel s’équivaut à 41% du Coran entier. Récemment, le Dar al-Makhtutat de Yemen a fait bon geste en publiant une copie haute résolution sur Internet à disposition commune.

Le mur de la mosquée Sanaa, dont il est question, s’est écroulée en 1982. Durant la reconstruction, une chambre cachée a été trouvée sous-terre. En-bas, un nombre très impressionnant de manuscrit a été progressivement découvert, qui, après quelques analyses, se sont révélés d’être des anciens manuscrits Coraniques.

Manuscrit Tübingen

Le fragment Tübingen est gardé dans la bibliothèque de l’université de Tübingen, Allemagne. Chaque page est faite de peau d’animal, contenant entre 18 et 21 ligne sur chaque page de paramètres 19,5cm x 15,3cm.

Manuscrit Coran Birmingham

À Birmingham, Royaume-Uni, les deux seules pages préservées d’un ancien Coran sont considérées les plus vieux parmi celle trouvées. Les scientifiques réclament que ce manuscrit d’un air particulièrement archaïque a été conçu entre 568 et 645 EC. En sachant que le Coran a été révélé entre 609 et 632 EC, on considère qu’il a été écrit durant la vie du Prophète, ou quelques années précédant sa mort.

Ces deux pages retrouvées du Saint Coran contiennent des parties des Surahs 18 à 20, remplies en écriture Hijazi. Les pages sont en elles-mêmes relativement grandes (34,3 cm x 25,8), pointant vers l’importance qu’on a accordé à celui-là à l’époque de sa conception.