Pour la première fois en 6 mois, une prière est passé en Irak

Monde Hussein Al-Bahir 12-Sep-2020
dreamstime_s_139489988
dreamstime_s_139489988 Mosquée à Irak, dome la nuit

En Irak, pour la première fois en six mois depuis le début de la pandémie du Covid-19, une prière à eu lieu dont prenaient part des milliers des croyants, rapporte Islam.ru. L’évènement à eu lieu à l’air libre à l’est de Bagdad, région Sadr-city.

Les musulmans étaient obligés de se présenter en masques et gants, passant un check obligatoire de température auprès de la rentrée vers la cour intérieure. De même, une règle de distanciation à été mise en place, avec des volontaires désinfectant le territoire par biais de sprays adaptés.

En Mars, la gouvernement d’Irak ont appliqué un couvre-feu dans le pays, suite aux éventualités du Covid-19; les mosquées étant fermés pour des rassemblements.

Depuis, les mesures de restriction ont été affaiblies en Irak, bien qu’un beau jour de Septembre, le pays a vu son taux-record d’infections – 5,000 personnes.

Selon les données du site Worldometers, l’Irak compte 278,418 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie dont 7,000 morts, et 213,817 guéris. La situation ne parait pas si critique, si on si fie à cette statistique.