Pourquoi au moins deux Rakaat de prière nocturne ?

Jeune homme vêtu de blanc sur tapis rouge
Musulman Africain prie durant la nuit pour avoir la récompense de Dieu © Fsstock | Dreamstime.com

Cheminer vers Dieu est l’une des principales raisons de vivre pour les musulmans pieux. Celui-là se fait à travers deux grands trajets, l’un d’eux étant l’engagement et les actions au sein de la société et le deuxième, étant la spiritualité personnelle. L’aile de la spiritualité se renforce par la pratique assidue des actes cultuels.

Après l’accomplissement des actes obligatoires, le cheminant vers Dieu se facilite à travers des actes complémentaires, dits surérogatoires. Ces actes sont une condition nécessaire pour mériter l’Amour de Dieu, comme nous l’a indiqué le Prophète Mohammed (PSL). Si les pratiques surérogatoires sont diverses (lecture du Coran, prières, dons, méditations…), chaque moment a sa pratique privilégiée. Assurément, celle de la nuit est la prière, communément appelée « Qiyam al-Layl » ou « At-Tahadjoud ». Cette prière nocturne est une porte qui donne sur la demeure de Dieu.

La nuit occupe une place particulière dans la journée de l’adorateur. D’après le compagnon Abû Hurayra, que Dieu l’agrée, l’Envoyé de Dieu, Paix et Bénédictions sur lui, a dit: « Dieu descend chaque nuit au ciel le plus proche, vers le dernier tiers de la nuit et dit: Qui M’invoque, pour que Je l’exauce? Qui Me demande, pour que Je lui donne? Qui implore Mon pardon, pour que Je lui pardonne? ».

La nuit, et plus particulièrement son dernier tiers, est donc un moment de rapprochement, un moment d’intimité avec Le Créateur.

D’un autre côté, le Prophète (PSL) nous informe que « La meilleure prière à faire après celle prescrite est la prière effectuée au milieu de la nuit » (Rapporté par l’Imam Mouslim). En outre, toute prière est und moment où l’on est le plus proche de Dieu. « Le moment où vous êtes le plus près de votre Seigneur est quand vous êtes en prosternation, augmentez-y donc les invocations », nous dit le Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Rapporté par l’Imam Mouslim).

Que Dire alors du meilleur moment (la prosternation) dans la meilleure prière (la prière nocturne) faite dans la meilleure période (le dernier tiers de la nuit)? Celui qui prie la nuit et celui qui ne prie pas ne sont pas égaux dans les yeux de Dieu. Il dit dans la Sourate « L’Araignée » (Al-Ankabut) :

« Celui qui invoque Dieu au cœur de la nuit, prosterné ou debout, qui redoute l’Ultime Demeure et espère la Miséricorde de Son Seigneur, est-il comparable au commun des mortels ? »

Il dit encore dans la Sourate « Les Groupes » (Az-Zumar) :

«  Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l’au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur… Dis : « Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas? » Seuls les doués d’intelligence se rappellent ».

La prière nocturne est une source de Lumière Divine qui irradie le croyant lors de sa journée. Un homme demanda à Hassan Al-Basri, que Dieu l’agrée : « Ö Abu Said ! Pourquoi ceux qui prient la nuit sont ceux ayant les plus beaux visages parmi les gens ? ». Il répondit : « Car ils restent seuls avec le Clément, alors Il les revêt de Sa lumière et celle-ci apparait sur leur visage ».

Donc, au moins deux Rakaat avant de prier Al Fajr, pour ne pas s’inscrire parmi les insouciants, d’après Abdellah Ibn Amr, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prie la nuit en récitant dix versets n’est pas inscrit parmi les insouciants. Celui qui prie la nuit en récitant cent versets est inscrit parmi ceux qui prient longuement la nuit. Et celui qui prie la nuit en récitant mille versets est écrit parmi ceux qui auront une immense récompense ». (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan)

Quelque chose à dire?

Contactez!