Pourquoi tuer l’ego ?

Musulmans dans le champ se battent sur épées
Reconstruction de la bataille de Hattin 1187, croisade, Musulmans © Dmitriy Feldman | Dreamstime.com

Notre ego n’est pas toujours quelque chose de mauvais si nous le nourrissons pas de mal. En  l’Islam on l’appelle “Ana” et ce dernier consiste de deux faces opposées en bonté. S’il est nourrit du mal, il provoque une dégradation morale chez la personne. Nourri du bien, il mène au bien-être et à une moralité élevée chez l’individu.

La clé à toutes les portes est entre les mains des humains, attachée intrinsèquement par notre Seigneur au ‘moi’. En effet, Allah le Tout-Puissant a confié aux humains la clé à l’univers surnommée l’ego, un talisman puissant mais très souvent énigmatique, mystérieux et relativement difficile à cibler pour la plupart parmi nous. Mais, une fois apprivoisé et connu, les mystères de l’univers se démêlent en révélant la vérité à la personne en question.

Comme nous le voyons l’ego est une caractéristique ordonnée depuis en haut. Allah le désigne en tant «(qu’)une confiance» dans le Coran:

«Oh! Nous avons offert la confiance aux cieux, à la terre et aux collines, mais ils ont reculé de la porter et en ont eu peur. Et l’homme l’a assumé. Oh! il s’est révélé un tyran et un fou. (Sourate Ahzab, ayah 72)

Cette confiance est le don précieux d’Allah duquel nous sommes responsables. Dans ce cas, nous avons l’obligation morale de le diriger dans la bonne voie car il est le reflet des noms et des attributs divins d’Allah.

L’homme a le devoir de rester humble puisqu’il est une réflection d’Allah, plutôt même, une réfraction. En effet, ses sens limités tels que la connaissance, le pouvoir, la vision, l’ouïe, et toutes propriétés qui lui sont données agissent comme des miroirs pour Allah Tout-Puissant. Ceci peut être compris dans la mesure des contrastes. Autrement dit, tout comme on distingue même les plus petits faisceaux dans l’obscurité de la nuit, de la même manière, l’homme montre avec son impuissance la puissance infinie d’Allah et pointe avec sa pauvreté phénoménale à la richesse illimitée d’Allah, et ainsi de suite.

L’essence d’être musulman est d’être humble. L’humilité, c’est quand une personne ne se considère pas comme meilleure ou au-dessus des autres pour des raisons superficielles comme la position sociale, l’éducation, la citoyenneté ou même la couleur. Les gens humbles ne manquent pas de fierté dans leurs réalisations. Allah dit:

“Les serviteurs du Très Miséricordieux sont ceux qui marchent sur la terre dans l’humilité, et quand les ignorants s’adressent à eux, ils disent des paroles de paix.” (Sourate Al-Furqān 25:63)

En tant que musulmans, nous comprenons que l’humilité est une grande vertu. Allah a ouvert les portes du succès malgré notre propre faiblesse ou notre ignorance, non pas parce que nous sommes plus intelligents ou qualifiés que les autres. Nous comprenons également que si nous échouons, c’est uniquement parce que nos actions sont à blâmer, ou parce que nous avons quelque chose de plus à apprendre. Qu’Allah remplisse nos cœurs d’amour pour Lui et qu’Allah accepte et réponde à cet amour avec ce qui est bon pour nous.