Projecteur sur l’invention du cardiopad

Inventions 14 Avr 2021 Njindam L. Ibrahim
Cardiopad
Pexels - Anna Shvets

L’invention du cardiopad vient à point nommé. C’est une tablette médicale conçue pour effectuer des examens du cœur. Véritable innovation technologique, l’appareil est d’une grande contribution dans le traitement des maladies cardiaques. 

L’invention du cardiopad : expression du génie camerounais

Conçu par Arthur Zang, un ingénieur camerounais, le cardiopad constitue une innovation africaine. L’appareil est mis sur pied en 2011. En réalité, l’ingénieur est parti du constat selon lequel certaines personnes effectuaient de longs voyages uniquement pour rencontrer un cardiologue. Il pensait surtout à ces personnes vivant dans les zones rurales du Cameroun. C’est dans l’optique de pallier ce problème qu’il a eu l’idée de concevoir un appareil qui leur faciliterait la tâche. En effectuant leur examen à distance, les populations gagneront en temps, et épargneront leur argent de voyage.

Quel est le rôle du cardiopad ?

Le cardiopad est une tablette qui permet d’effectuer un examen électrocardiogramme complet de douze pistes. Il collecte et enregistre les données relatives à l’activité cardiaque d’un patient, et les retransmet à un cardiologue. De manière tout à fait simple, cet appareil permet de faire un examen cardiaque à distance. Avant sa commercialisation, des essais ont été effectués dans un village proche de la capitale du pays. Tous concluants, ces essais ont donné une grande crédibilité à l’appareil, mais aussi à son inventeur.

Description de l’appareil médical

Le cardiopad vient sous forme de kit, on parle alors du kit cardiopad. Ce dernier est composé de la tablette cardio-Pad, du capteur Bluetooth, du câble ECG, des électrodes ventouses, du panneau solaire. Outre ces matériels, on trouve également dans le kit, des pinces à membres, un chargeur, un clavier et une souris. Il est constitué d’un écran tactile, des électrodes, d’un clavier. En tenant l’appareil, on peut remarquer qu’il possède deux ports USB. Plutôt solide, le matériel médical est adapté pour résister au climat tempéré et à des chocs divers.

Fonctionnement du cardiopad

Plusieurs applications et autres dispositifs contribuent au bon fonctionnement du cardiopad. Pour collecter les données relatives à l’activité cardiaque, le médecin installe les électrodes sur la poitrine du patient. On compte en tout six électrodes, et chacune d’entre elles est censée être en contact avec la poitrine du patient. Après avoir placé les électrodes, il faut bien fixer les pinces au niveau des poignets et des chevilles. Lorsque tout le matériel est fixé, on peut démarrer l’enregistrement et faire l’examen. Les résultats de l’examen sont envoyés via le réseau téléphonique mobile. Quelque temps après l’envoi des données vers le cardiologue, le patient peut recevoir les recommandations et prescriptions de ce dernier. 

Une invention primée à plusieurs reprises

L’invention du cardiopad a séduit de nombreuses personnes, d’où les différents prix décernés à son promoteur. En 2014, l’inventeur du cardiopad remporte le prix Rolex Awards, ce qui lui permet d’empocher la somme de 48 000 euros. Cette distinction encourage et prime les recherches innovantes. Ce n’est pas tout, Arthur Zang remporte un autre prix, mais cette fois-ci, c’est l’African engineering Award. Himore Medical, la structure chargée de commercialiser le produit, n’a pas encore fini de tirer profit de l’invention du cardiopad.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim