Que dois-je faire pour quitter mon lit afin de prier la nuit ?

Enfant sur voiture jaune en train de dormir
Bébé du Moyen-Orient endormi sur son jouet © Mohamed Ahmed Soliman | Dreamstime.com

La société dans laquelle nous évoluons n’est pas construite sur le modèle idéal de la société islamique dans laquelle Dieu Se place au centre de tout. Nos affaires d’ici-bas s’imposent à nous et il est parfois difficile de concilier nos obligations sociales avec nos aspirations spirituelles. Pourtant, la prière nocturne n’est pas réservée qu’aux Pieux Prédécesseurs, ni qu’aux ascètes isolés du monde. Prier « ne serait-ce que deux unités de prières » est à la portée de tous ceux qui se donnent les moyens. Parmi ces premières, certaines sont indispensables et nous en énumérerons les principales.

Demander pardon à Dieu pour ses péchés pendant quelques instants avant de se coucher constitue l’une des dévotions absolument nécessaires.

Un homme dit à Hassan al Basri : « Je m’endors en bonne santé en ayant le désir de me réveiller pour prier la nuit et je prépare même de l’eau pour mes ablutions. Mais pourquoi donc est-ce que je n’arrive pas à me réveiller pour prier ? ». Hassan al Basri lui répondit: « Tes péchés t’ont emprisonné! ».

La bonne fréquentation et l’apprentissage de la pratique par groupe est aussi une aide précieuse dans cette voie, comme nous le montre l’exemple du Prophète (PSL). Dieu dit dans le Coran, en s’adressant au Prophète : 

« Dieu sait, en vérité, que tu restes à prier, toi et un groupe de tes Compagnons, tantôt moins des deux tiers de la nuit, tantôt moins de la moitié et parfois moins du tiers » 

En fait, nous ne pouvons réussir ni la prière d’Al Fajr ni la nocturne, sans modifier quelques habitudes tel que le coucher tard. Se coucher tôt après la prière d’el isha est une recommandation prophétique importante à ce propos, ainsi qu’un bon comportement et une bonne habitude pour la santé.

À propos de son mérite, il a été rapporté dans un hadith selon lequel le Prophète préférait retarder la prière d’isha et n’aimait pas dormir avant cette prière ni continuer à parler après (rapporté par Boukhari), parce que cela peut provoquer son éloignement de son heure étendue ou de son heure préférée. Le fait de s’endormir après cette prière peut entraîner le non accomplissement de la prière du matin à son heure préférée ou l’abandon des prières nocturnes.

Il faut aussi éviter l’excès de sommeil et éviter de s’adonner à un sommeil trop profond. À ce propos, Ibrahim ibn al-Adham dit : «Si tu dors toute la nuit, flânes toute la journée, te livres en permanence aux péchés, comment peut-tu obtenir l’agrément de Celui qui veille sur tes affaires ? »

Veiller à prendre la sieste avant ou après la prière du Zuhr. D’après Anas , le Prophète a dit : « Prenez la sieste car les démons ne la prennent pas.» (rapporté par at-Tabarani). Ishaq ibn Abd Allah a dit : « La sieste relève des bonnes choses. Car elle renforce le coeur et donne la force nécessaire pour bien pratiquer les prières nocturnes. »

Al-Hassan al-Basri passa auprès de gens qui se trouvaient dans le marché au milieu de la journée et, s’étant aperçu qu’ils faisaient un grand bruit, il dit: « Ne vont-ils pas prendre la sieste ? »  – «  Non » Lui dit-on. – « Je pense que leur nuit ne peut être que mauvaise. »

Enfin, il n’ya aurais jamais de réussite réelle sans une confiance totale en Dieu l’Exalté. Si l’on suit Ses conseils et le chemin de Son guide, notre cher Prophète (PSL), alors il est probable que l’on obtiendra la discipline et l’habitude pour bien profiter de nos prières nocturnes, ainsi que pour rester en bonne santé.