Quelques qualités du commerçant qui craint Allah

Halal Contributor
seller
© Odua | Dreamstime.com

Le commerce occupe une place importante dans notre religion. Allah en a parlé dans le Coran, et le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) nous a aussi instruits à ce sujet. Pour réussir son activité, le commerçant doit craindre Allah. Cette crainte transparaîtra à travers des caractères dont nous en examinerons certains.

L’honnêteté

Il s’agit là d’une qualité de commerçant qui craint son Seigneur. L’honnêteté se traduit de plusieurs manières. Le commerçant honnête ne dupe pas les gens. Nous nous rappelons le hadith du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) dans lequel il reprocha à un commerçant de dissimuler du riz mouillé pour tromper les clients. Le commerçant honnête ne ment pas, il est digne de confiance dans ses diverses transactions. Il sait garder et restituer le dépôt qui lui a été confié. L’honnêteté est une vertu que nous devons faire revivre.

L’empathie

Si vous ne pouvez pas vous mettre à la place des autres, vous ne pourrez jamais être un bon commerçant. Le commerçant musulman fera preuve de compréhension avec envers ses clients, leur accordant des faveurs en espérant d’être récompensé par Allah. Parlant d’un commerçant qui sera au paradis, le prophète (paix et bénédiction) a relevé que cet homme était souple avec ses débiteurs ; il leur accordait un délai pour payer leurs dettes. Allah, dans son livre, nous exhorte à un degré supérieur : faire une remise de dette, et cela est meilleur, si seulement nous savions.

L’endurance

Le commerçant s’engage dans son activité pour faire du profit, se développer, etc. Pour y parvenir, il doit faire preuve de persévérance, de patience, car le chemin est long et tortueux. Allah a dit dans son Coran qu’il nous éprouvera par la baisse des récoltes, la pauvreté, etc., et les récits des compagnons ayant éprouvé des difficultés dans leurs activités nous sont parvenus. Il faut donc s’armer d’endurance et beaucoup invoquer Allah pour qu’il nous assiste. In chaa Allah, la fin sera meilleure, et on pourra atteindre nos objectifs.

La gratitude

Un commerçant qui craint Allah ne saurait être ingrat. Il louange son Seigneur pour les bienfaits dont il l’a comblé. Ce n’est pas tout le monde qui possède les moyens de mener une activité commerciale et de jouir de ses nombreux fruits. La gratitude s’exprime par l’évocation constante d’Allah, la dépense dans son sentier, etc. Si on remercie Allah, celui-ci nous pourvoira davantage.

« Souvenez-vous de Moi donc, Je Me souviendrai de vous. Remerciez- Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi ! »Al-Baqarah (2 : 152)

« Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats , alors Mon châtiment sera terrible ! »Ibrahim (14 : 7)

Ajouté à ce qui précède, le bon commerçant doit s’instruire dans le domaine qu’il compte exercer. Il doit posséder la connaissance islamique et technique pour mener son activité selon les préceptes d’Allah de sorte à en faire un acte d’adoration récompensé par le seigneur. ALLAH est infiniment plus savant.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim