Quelques techniques pour s’en sortir en maths

Éducation Contributor
mathématique
Pexels - Katerina Holmes

La simple évocation des mathématiques fait frémir de nombreux apprenants pour qui la matière est un cauchemar, une bête noire. La plupart ne sont pas à l’aise avec les chiffres. S’en sortir en maths est très important vu que l’importance des mathématiques n’est plus à démontrer. Elles interviennent dans de nombreux aspects de notre vie.

Quelques précisions préliminaires

Les mathématiques exigent parfois la maitrise des techniques, des règles fondamentales. C’est pour cela qu’elles sont enseignées dès le plus jeune âge. S’en sortir en maths est donc devenu l’objectif de beaucoup d’élèves. Avant de vous proposer des techniques pour vous en sortir en maths, mettons-nous d’accord sur le fait que certaines personnes sont plus à l’aise dans cette discipline que d’autres. Cependant, les aptitudes ne font pas tout, la méthode utilisée lorsque l’on fait des maths est très importante.

Cherchez à vous motiver par rapport à la leçon, à la matière

À l’entame de chaque leçon, retenez la compétence visée ; la portée de la leçon dans votre environnement ou par rapport à une situation/problème peut vous inciter à aimer davantage la leçon. En classe de 1re scientifique par exemple, l’apprentissage des statistiques peut vous aider à mieux comprendre les taux d’intérêt et la procédure de remboursement à la banque.

Faites l’effort de limiter vos lacunes au maximum

Cherchez à les combler chaque fois que vous ressentez des insuffisances par rapport à une leçon.

Les bases sont très importantes. Il faut maîtriser les notions essentielles, les prérequis, avant d’aborder un programme. En algèbre par exemple, vous ne pouvez pas aller loin si vous ne savez pas développer et réduire une expression, factoriser, faire des opérations avec des fractions, manipuler les puissances et les racines, etc.

Cherchez à comprendre votre leçon de maths 

Il faut essayer de tout refaire une fois chez vous. Vous verrez qu’il est cent fois plus facile de retrouver des résultats (formules, etc.) que vous aurez compris, plutôt que des résultats que vous aurez mémorisés, car comprendre un raisonnement, c’est se l’approprier, un peu comme si c’était vous qui l’aviez trouvé.

Faites l’effort de comprendre au moins 90 % de la leçon en classe

Interpellez l’enseignant pendant qu’il explique chaque fois que vous vous sentez perdu, suivez-le attentivement même si vous pouvez compléter son cours avec d’autres manuels chez vous. C’est différent ! Proposez-vous d’aller au tableau pour des exercices d’application. En agissant ainsi, vous n’aurez plus grand-chose à faire chez vous, il vous suffira de relire pour consolider des acquis.

Exercez-vous et faites-le sans regarder les solutions

N’attendez pas que le professeur ou vos camarades corrigent les exercices pour les copier. Vous ne retiendrez pas vraiment la leçon. Ce n’est qu’en vous heurtant à la difficulté rencontrée dans un exercice que vous apprendrez. C’est en cherchant à la surmonter après avoir mobilisé les ressources nécessaires que la compétence visée sera acquise, que les savoirs enseignés, savoir-faire et savoir-être recherchés seront restitués, utilisés et appliqués. Ne faites pas pour autant des tonnes d’exercices, arrêtez-vous dès que vous sentez avoir compris. ALLAH est infiniment plus savant. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim