Quels camarades choisir sur notre chemin pour la vertu

Groupe de musulmanes en hijabs bleus et chemises blanches
Femmes Musulmanes voyagent ensemble, parties pour l'Arabie saoudite © Jinaritt Thongruay | Dreamstime.com

Le Prophète Mahomet (PSL), que la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur lui, a souvent parlé à ses compagnons de la valeur d’une bonne compagnie. Il a souligné la nécessité de nous entourer de bonnes personnes. Les gens qui partagent les mêmes valeurs et croyances que nous font généralement les meilleurs amis et compagnons.

Les différences d’opinion, les modes de vie et les intérêts divergents peuvent rendre nos amitiés intéressantes mais parfois difficiles, surtout si le système des valeurs n’est pas le même de base, le fondement de l’amitié est probablement peu solide.

Le Prophète Mahomet (PSL) a parlé de ce lien à plusieurs reprises en faisant un focus sur cette vérité fondamentale. L’amitié et la camaraderie sont des facteurs très importantes dans l’Islam. Un bon ami doit, selon l’Islam, être celui qui accepte vos lacunes, mais qui vous guide et vous soutient en même temps. Un bon ami est celui qui accepte vos fautes mais les corrige si possible.

Un bon ami est celui qui vous aimera et vous pardonnera pour l’amour de Dieu. Ainsi, il est important de bien choisir ses amis. Le prophète Mahomet (PSL) en a également averti les croyants. Il a dit qu’une personne serait influencée par ses amis, et il a averti que tout le monde devrait regarder attentivement ceux qu’ils considèrent comme leurs amis. Allah a dit dans le Coran:

«Et (rappelez-vous) le jour où le mauvais coupable (oppresseur, polythéiste, etc.) mordra sa main, il dira: « Oh! Aurais-je pris un chemin avec le Messenger? Ah! Malheur à moi! Aurais-je jamais pris tel ou tel ami! Il m’a en effet éloigné du Rappel (le Coran) après qu’il m’ait été parvenu. »» (Coran 25:27).

Une fois que nous avons trouvé de bons amis, il est important de nourrir et de soutenir ces amitiés. Les croyants sont liés par leur amour de Dieu et de Son messager, ce qui implique certaines responsabilités. Une personne doit être prête à ignorer certaines fautes de son frère ou de sa sœur en Islam; elle doit être prête à pardonner tout comportement incorrect ou mauvais qu’il soit.

Cela va ne signifie pas cependant, que vous devez fermer les yeux sur le péché. Non, cela signifie plutôt que vous devez maintenir les liens d’amitié tout en cherchant à comprendre et à aider ceux qui se sont égarés. Les croyants ne doivent jamais s’embarrasser ni se harceler publiquement. Ils ne doivent jamais exposer leurs défauts mutuels. La bonté et la miséricorde doivent être évidentes dans toutes les transactions.

De même, les croyants ne devraient jamais être envieux les uns des autres; ils devraient toujours être heureux lorsque les bénédictions de Dieu tombent sur leurs amis et compagnons. Le Prophète, que la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur lui, a dit:

«Aucun de vous ne croit vraiment tant qu’il ne souhaite pas à son frère ce qu’il souhaite pour lui-même. »

Un croyant aime tous les autres croyants grâce à son amour pour Dieu. Il désire pour eux ce qu’il désire pour lui-même. Un croyant tolère d’autres erreurs ou lacunes et surtout, pardonne. Il n’y a pas de colère, d’envie, de haine ou de méchanceté entre les croyants. Les croyants dévoués sont gentils, loyaux et généreux les uns envers les autres et ils prient les uns pour les autres.

L’Islam enseigne que vous faites partie d’une communauté et c’est votre responsabilité d’être la meilleure personne possible au sein de celle-ci. Chercher de bons compagnons et entretenir des bonnes relations est une responsabilité que chaque croyant a envers lui-même, sa communauté et envers Dieu. Cherchez des compagnons qui cherchent le paradis dans l’au-delà.

«Contentez-vous de ceux qui prient leur Seigneur matin et soir, cherchant son approbation, et ne laissez pas vos yeux se détourner d’eux par désir d’attirer les attraits de cette vie mondaine, et ne cédez pas à ceux dont nous avons fait le cœur insouciants de Notre souvenir, ceux qui suivent leurs propres désirs bas, ceux dont les voies sont effrénées. » (Coran 18:28)