Regard sur le grand désert du Sahara

Monde Njindam L. Ibrahim
Le sahara désert
Pexels - Pixabay

Le désert du Sahara est considéré comme le plus grand désert chaud du monde. Situé géographiquement en Afrique septentrionale, le Sahara ne cesse de surprendre par son incroyable histoire et ses spécificités climatiques.

Un désert autrefois verdoyant

Ça peut paraitre surprenant, mais le Sahara n’a pas toujours été cette zone aride et sèche. Il y a plus de 5000 ans, le Sahara n’avait rien à voir avec ce que l’on connait aujourd’hui. En effet, le Sahara était verdoyant, et comptait de nombreux cours d’eau. On y pratiquait même des activités telles que la pêche ou l’agriculture. En plus, les chercheurs ont retrouvé des gravures rupestres dans la zone. Ces gravures semblaient clairement indiquer la présence de grands mammifères comme l’éléphant, la girafe, ou encore l’antilope. La présence de ces herbivores soutient la thèse de l’existence d’une grande et riche végétation dans la zone.

De graves changements de température vont drastiquement frapper cette région. Ainsi, de manière progressive, la sécheresse et l’aridification vont gagner du terrain. La végétation verdoyante va disparaitre, les cours d’eau vont progressivement tarir, laissant la place au sable. Les animaux et les populations, ne pouvant supporter ces conditions difficiles, vont migrer vers d’autres régions plus hospitalières. Pour beaucoup de scientifiques, l’exemple du Sahara montre à suffisance le danger que représentent les changements climatiques. 

Une région incroyablement grande 

Couvrant une surface de 9 millions de km², le désert du Sahara impose le respect. En effet, sa superficie lui vaut le titre de plus grand désert chaud du monde. D’ouest en est, c’est-à-dire de l’océan Atlantique à la mer rouge, il s’étend sur une distance de 5000 km. Cette dimension représente la longueur du désert. Sa largeur, beaucoup moins importante, est de 1500 km. Le désert est si grand qu’il couvre dix pays. On peut citer l’Égypte, la Libye, la Tunisie, le Maroc, le Sahara occidental. À ces pays s’ajoutent le Soudan, le Tchad, le Mali, la Mauritanie, et le Niger. Le Sahara couvre 30 % de la surface du continent africain. 

Caractéristiques physiques et climatiques 

Sur le plan physique, 20 % de la superficie du Sahara est constitué de sable, et 80 % de surface rocheuse. On y trouve de grandes dunes qui peuvent atteindre des hauteurs incroyables. Sur le plan climatique, le désert du Sahara, comme la plupart des déserts chauds, se caractérise par une chaleur extrême. Il faut le vivre pour le croire. Les températures sont très élevées en journée. Variant d’une zone à une autre, les températures peuvent atteindre 50 à 60 °C. Nul besoin de préciser que les précipitations y sont très faibles. 

Les ressources du Sahara

Malgré les conditions climatiques extrêmes, il est utile de mentionner que le Sahara regorge d’importantes richesses. On y trouve par exemple du phosphate dans le désert tunisien, du fer en Mauritanie, de l’uranium au Niger. Mais les plus importantes richesses demeurent le pétrole et le gaz naturel. Ces ressources sont présentes dans le Sahara libyen, égyptien et algérien. Par ailleurs, ce désert abrite plusieurs peuples dont les plus nombreux sont : les Touaregs et les Maures. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim