Retour sur la catastrophe de Bhopal en Inde

Histoire Njindam L. Ibrahim
Bhopal
© Dmitry Rukhlenko | Dreamstime.com

La catastrophe de Bhopal est l’une des pires catastrophes industrielles de l’histoire de l’Inde et du monde entier. Survenue dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984, cette catastrophe a eu des conséquences lourdes tant pour les hommes que pour l’environnement.

Situation géographique de la ville de Bhopal

Encore surnommée « la ville des lacs », Bhopal est une ville indienne. Cette dernière est la capitale de l’État du Madhya Pradesh, l’un des multiples États que compte l’Inde. Elle est connue pour son rôle dans le commerce des bijoux et des vêtements. Au moment du drame, la ville comptait environ 800 000 habitants. Aujourd’hui, le nombre a considérablement augmenté. Paisible jusqu’ici, Bhopal a connu la plus grande catastrophe de son histoire.

Description de l’incident

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984, un gaz hyper toxique s’échappe d’une usine de pesticides. Il s’agit en fait de l’isocyanate de méthyle, un gaz réputé pour avoir des conséquences désastreuses sur la santé. L’usine mise en cause, appartient à la firme américaine Union Carbide. Avec un volume de 42 tonnes, l’isocyanate de méthyle va se propager jusqu’à couvrir une surface d’environ 25 km². Survenue deux ans avant la catastrophe de Tchernobyl, la catastrophe de Bhopal fait des milliers de victimes. Au lendemain de l’incident, l’une des principales questions était celle de savoir ce qui a causé un tel désastre.

Causes de l’accident chimique

Suite à une opération de nettoyage de plusieurs canalisations, une grande quantité d’eau s’infiltre dans la cuve E610. Or, cette dernière contient de l’isocyanate de méthyle, gaz très réactif à l’eau. Quelques minutes plus tard, la pression contenue dans la cuve ne cesse d’augmenter. Il passe rapidement de 0,14 bar à 3,8 bar, ensuite de 3,8 à 13,79 bar. La température suit aussi le même mouvement, et atteint 200 °C. La cuve, qui ne peut résister à une telle température, va finir par voir son sarcophage en béton explosé. Sans sarcophage pour contenir le gaz, ce dernier finit par se propager dans l’air.

Les conséquences de la catastrophe de Bhopal

L’accident chimique de Bhopal entraine de graves conséquences. Dans la seule journée du 4 décembre 1984, on enregistre près de 3 000 morts. Le bilan continue de s’alourdir au fur et à mesure que les jours passent. Le bilan définitif varie d’une source à une autre. On estime qu’il y a eu au total 25 000 morts, et environ 200 000 handicaps graves. La maladie provoque chez les victimes, des complications sanitaires aiguës. On note entre autres, la cécité, les difficultés respiratoires, les douleurs articulaires, les troubles neurologiques, etc. À ce bilan humain très grave s’ajoute le fait que l’isocyanate de méthyle contamine aussi la végétation et le sol.

Aujourd’hui encore, les conséquences de l’accident sont perceptibles. Certaines études ont démontré que le mercure est présent dans le lait maternel de certaines mères. On a aussi constaté une augmentation de patients atteints de cancer. Par ailleurs, la firme Union Carbide, tenue responsable de cet incident, a versé une somme de 470 millions de dollars. Cette somme, versée en février 1989, est destinée aux victimes de la catastrophe de Bhopal.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.