Saladin : sultan d’Égypte et de Syrie, un héros

Histoire Contributor
dreamstime_s_90014489
© Adwo | Dreamstime.com

Saladin, connu sous le nom de Salâh al-Dîn Yussuf Ibn Ayyub, est fondateur de la dynastie Ayyoubides. Il est né en 1137/1138 dans une famille kurde de militaires à Tikrīt en Mésopotamie et meurt en 1193 en Syrie. Un célèbre guerrier en Occident comme en Orient, Saladin est connu surtout pour avoir été le principal adversaire des Francs lors de la 3e croisade.

Début de sa carrière

Il commence sa carrière lorsqu’il rejoint l’équipe de son oncle Asad al-Dîn Shirkuh. Shirkuh était le commandant militaire de Nur al-Din, l’émir d’Alep à l’époque. Ainsi, Nur al-Dîn va envoyer Shirkuh et Saladin en Egype. Shirkuh était chargé de la campagne en Égypte et d’aider le vizir de l’époque à lutter contre le califat fatimide. L’objectif de cette campagne était d’unifier l’Égypte et la Syrie. Plus tard, Nur al-Dîn va décider d’assassiner Shawar, le vizir de l’époque, à qui il avait initialement envoyé de l’aide. Après l’assassinat du vizir Shawar, l’oncle de Saladin, se voit nommer vizir d’Égypte à sa place. 

Saladin : Sultan d’Égypte et de Syrie

À la mort de son oncle, Saladin a 32 ans. Il est désigné comme commandant des troupes syriennes en Égypte et par la suite, vizir du califat Fatimide en Syrie. En 1171, il va réussir à abolir le califat fatimide en proclamant le retour de l’islam sunnite en Égypte. De même, il va instaurer la dynastie Ayyubide en Égypte, il donnera le nom de son père à sa dynastie. Il sera nommé comme malik, roi de l’Égypte. À la mort de Nur al-Dîn en 1174, Saladin va réclamer la régence de la Syrie. Il va aussi s’emparer de tout l’héritage de ce dernier. Quelques années plus tard, Saladin va régner sur un vaste empire. Il va réussir à s’emparer d’un territoire allant de la Syrie au Yémen, de l’Égypte à la Mésopotamie. Sous l’autorité du calife abbasside, il est nommé sultan. Ainsi, Saladin a réussi à conquérir un vaste territoire en si peu de temps, ce qui lui a permis d’imposer sa légitimité. 

La croisade et la reconquête du Jérusalem

Après avoir conquis l’Égypte et la Syrie, Saladin se tourne vers les Francs, installés en Palestine et s’affronte dans la troisième croisade. En 1187, il sort victorieux de la bataille à Hattin (Palestine). Cette victoire lui apporte une souveraineté et permet à Saladin de devenir un héros dans le monde musulman. Par la suite, la victoire de cette croisade lui permettra de reconquérir Jérusalem, qui a été annexé auparavant par les croisées. Jérusalem, qui est un lieu saint pour les musulmans, mais aussi les chrétiens, représente une véritable victoire pour Saladin. 

Fin de la dynastie ayyubide

Saladin meurt à 55 ans d’une fièvre dans la capitale de Damas. Il est enterré à l’extérieur de la mosquée Omeyyades. À sa mort, la dynastie ayyubide est succédé à son frère Melik el-Adil. Saladin est devenu un héros de l’historiographie du monde arabe. Il laisse un empire fragile qui va être facilement récupéré par une autre dynastie, plus puissante, la dynastie des Mamelouks en 1261.

 

écrit par : ANGUTAYEVA

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.