Signes du Burn-Out Émotionnel

Femme musulmane, Paris
Femme Musulmane fatiguée, se repose avec enfant dans Paris © Dmitrii Melnikov | Dreamstime.com

Une apathie chronique, manque d’envie de faire n’importe quelle tâche, même celles qui, avant, vous apportaient de la joie – ce n’est pas seulement de la fatigue. Ce sont des signes qui peuvent indiquer l’épuisement émotionnel, infligeant un grand mal à la personne en question.

On dit parfois que c’est un problème des étudiants, bien que la plupart des adultes ont certainement fait plus proche connaissance avec ce phénomène. Tous ceux qui rêvent d’atteindre le succès maximal dans n’importe quel domaine oublient parfois qu’ils ne sont qu’humains. Au cours de cette course après le succès, leur état psychologique ne leur permet plus de bien continuer leur travail, tandis que le stress accumulé dans l’organisme amène à ce que l’énergie commence lentement à se dissiper du corps.

Ceci est un signal dangereux puisque la manque d’énergie peut devenir une source majeure de dépression et, comme conséquence, la réticence de vivre et faire quoi que ce soit. Mais, peut-on s’adonner à l’auto-diagnostique de l’épuisement émotionnel ? Il y a en effet quelques signes qui vous aideront à comprendre qu’est-ce qui ne va pas.

Maintes entre nous considérons nous-mêmes comme pessimistes. Cependant, il n’a même pas de nécessité de consulter un psychologue pour savoir que c’est une relation à la vie qui est peu saine, puisqu’elle mène au détachement, à l’état de désespoir et à l’éloignement de soi-même. Au lieu de résoudre un problème, un pessimiste recale souvent ce problème en attendant que la réponse apparait par soi-même. De cette manière, les soucis s’accumulent et commencent à peser sur le mental.

Le deuxième signe c’est le désir d’échapper à la responsabilité. Vous vous trouvez entrain de scroller à Travers vos emails sans vouloir y répondre ? Votre téléphone se trouve en régime muet tandis que les appelles évoquent seulement de l’irritation ? Si vous vous en êtes rendu compte que communiquer avec le monde extérieur vous induit en anxiété et vous voulez l’éviter à tout prix, il y a peut être raison de s’inquiéter.

Il est normal que vous ne prenez pas de plaisir à revoir le même film, soit à faire des corvées autour de la maison. Mais si vous ne prenez plus de plaisir à faire des tâches qui vous amenaient un spectre d’émotions positives, ceci est un signe certain que vous atteignez l’épuisement émotionnel. Même si une personne atteint une fatigue extrême sur le moment, un peu de repos le revitalise et il est content de faire les activités qui lui plaisent. Si cela ne se passe pas, il faut passer à l’action.

Il y a un tas de symptômes qui pointent vers la déplétion émotionnelle. Parmi ceux l’insomnie, durant laquelle vous tournez tous vos plans sans cesse dans la tête sans se reposer. L’oublie signale que votre cerveau est épuisé et ne peut plus traiter l’information qui survient.

La fatigue chronique – ce n’est pas de la paresse, comme on a l’habitude de penser. Si vous n’arrivez pas à aller courir le matin, ou même prendre une douche, c’est une signalisation de votre corps qui utilise ses derniers moyens pour vous indiquer qu’il a besoin d’un redémarrage.

Dans des cas particulièrement difficiles on observe des maladies fréquentes, état agité, durant lequel vous vivez de la peur et de la nervosité, ainsi qu’une perte d’appétit.

Si vous êtes dans cette situation et vous vous sentez malade et pensez qui votre vie va dans un mur, il n’y a probablement qu’à être honnête avec vous-mêmes. Vous n’avez que deux mains et que 24 heures par jour, se fatiguer c’est normal. Même les personnes les plus accomplies se fatiguent et s’adonnent en quelque mesure à la fainéantise pour se préparer à accomplir de nouvelles tâches.

Comment faire des bonnes pauses:

  1. Ajouter du sport dans son quotidien. L’activité physique aide l’organisme à se sentir bien en produisant l’hormone de la dopamine.
  2. Vivez selon un régime. Votre estomac ne peut pas soutenir autant de dépenses avec aussi peu de nourriture, surtout mauvaise. Prenez vos repas dans les heures fixes et allez dormir avant minuit afin que la mélatonine – l’hormone du sommeil – qui ralenti le processus du vieillissement de l’organisme en s’assurant de son bon fonctionnement durant que vous dormez.
  3. Utilisez des moyens d’enlever le stress – des séances de massage, sessions avec le psychologue etc.