Sourire est une Sunna du prophète Mahomet (PSL)

Plage né, enfant eau
Père et Fils, sourire sur la plage. Photo par Larry Crayton sur Unsplash

Le sourire est un moyen simple de suivre les enseignements du prophète Muhammad (PSL). Il vous permet également de répandre le bonheur, d’améliorer votre santé tout en vous rendant joyeux et optimiste. Cette petite courbe de la bouche et ce plissement des yeux ne vous donnent pas seulement un bon sentiment, mais ils motivent aussi ceux qui vous entourent. Un sourire allège la charge et libère l’esprit.

Que faut-il pour sourire ?

Il n’est guère nécessaire de bouger un muscle pour sourire, mais l’effet d’un sourire est énorme. Il peut conquérir les cœurs tout en calmant certaines situations très tendues. Un sourire engendre un sourire. Vous avez certes entendus dire: “souriez et le monde vous sourira en retour”, peut-être en ayant déjà même eu le temps de le découvrir pour vous mêmes.

Le sourire est un bon moyen d’exprimer votre bonheur. Combien de fois avez-vous du mal à exprimer votre amour pour certains ? Un bon sourire ferait l’affaire.

Le prophète Muhammad (PSL) a dit : “Et Sourire à ton frère est une charité (Sadaqah)” (Jami Tirmidhi). Le Messager d’Allah a dit également “ Ne méprise aucune bonne action si petite soit-elle, comme le fait d’accueillir ton frère avec un visage souriant ”. (Sahih Mouslim)

Alors, pourquoi perdre votre temps avec des froncements de sourcils alors que le sourire vous permet de suivre la Sunna, de gagner le cœur des autres tout en gagnant aussi de bonnes actions qui sont reconnues pour vous comme des œuvres de charité ?

Le prophète Muhammad (PSL) souriait souvent et avec une réelle joie. En fait, il souriait si régulièrement que son sourire et son comportement aimable sont mentionnés à maintes reprises dans les histoires qui le concernent.

Abdoullah ibn Haarit a dit : “Je n’ai jamais connu une personne souriante autant que le prophète Mohammed.  Il considérait d’ailleurs le fait de sourire à un frère en islam comme un acte de charité.” (At-Tirmidhi)

      Jabir ibn Abdullah a dit : “Le messager de Dieu n’a jamais refusé de me recevoir depuis ma conversion à l’islam et ne m’a jamais regardé sans sourire.” (Sahih Mouslim)

Nous ne devons pas laisser les différences que nous pouvons avoir avec les gens nous empêcher de les saluer avec nos sourires. De même, nous ne devrions pas laisser nos éventuelles différences d’opinion, de confession, d’affiliation politique ou encore d’origine familiale nous rendre avare de nos sourires.

Le sourire contribue à notre santé tant mentale que physique. Certains médecins recommanderaient le sourire dans le cadre de leurs directives thérapeutiques. Le sourire fait baisser la pression sanguine et améliore sa circulation, ce qui renforce le système immunitaire. C’est un bon antidote contre le stress et la dépression. Le sourire détend la personne et améliore sa stabilité émotionnelle.

Plus encore, un sourire est un message qui vous concerne : votre cœur est pur et vous n’êtes pas infecté par l’anxiété, le ressentiment et la tristesse. Un sourire est un message instantané à ceux que vous connaissez et à ceux que vous ne connaissez pas. Il est reçu et compris avant même que vous ne parliez ou ne saluiez quelqu’un, et rend cette personne plus réceptive à ce que vous avez à dire.

Gardez le sourire, c’est plus précieux que vous ne le croyez.