Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Tout savoir sur l’anémie chez les enfants

Enfants 11 Fév 2021
manque de fer chez les enfants
© Irina Rahalskaya | Dreamstime.com

L’anémie est une maladie qui survient lorsque la quantité de globules rouges ou d’hémoglobine saine dans l’organisme est insuffisante, ce qui entraîne une diminution du transfert d’oxygène provenant des poumons vers les tissus et provoque des complications qui peuvent être très graves. Les anémies sont de plusieurs types, et affectent généralement les enfants. La raison principale de l’anémie chez les enfants est la déficience en fer.

Ce minéral est une partie essentielle de l’hémoglobine, ce qui signifie qu’il s’agit d’une protéine responsable du transport de l’oxygène dans le sang pour que les tissus corporels fonctionnent de manière optimale.

Les enfants âgés de six mois à trois ans sont particulièrement touchés par cette maladie, surtout lorsqu’ils ne sont pas bien alimentés. Cependant, cette maladie touche également les enfants plus âgés, et c’est souvent une bonne raison pour consulter un pédiatre.

Voici quelques facteurs susceptibles d’augmenter le risque d’anémie :

  • Un régime alimentaire sans nutriments.
  • L’incapacité de l’organisme à absorber le fer.
  • Des hémorragies prolongées ou lentes.
  • Consommation abusive de lait de vache, en particulier quand celui-ci remplace le lait maternel.
  • Une allergie alimentaire.
  • Intoxication au plomb.

Symptômes

Au cours de la première phase, la maladie ne présente généralement pas de symptômes clairs, ce qui rend le processus de traitement difficile, car le niveau de fer peut continuer à diminuer.

À mesure de sa progression, l’anémie ferriprive chez les enfants provoque des symptômes tels que :

  • Des yeux d’un blanc pâle à tendance bleue.
  • Fragilité des ongles.
  • Perte d’appétit ou envie d’aliments inhabituels.
  • Sentiment de faiblesse et de fatigue pour de longues périodes.
  • Maux de tête.
  • Vertiges.
  • Irritation de la peau.
  • Manque d’énergie corporelle.
  • Troubles respiratoires.
  • Arythmie.
  • Pâleur du teint.

Si un enfant souffrant d’anémie ferriprive n’est pas traité précocement, cela aurait bien sûr des conséquences négatives sur son évolution et sa capacité d’apprentissage.

Le faible niveau de fer chez les enfants réduit également leur capacité de concentration et d’attention. Il est donc crucial de traiter ses symptômes en temps utile afin de prévenir l’apparition de ces problèmes.

Voici quelques aliments pouvant vous aider à élever le taux de fer chez votre enfant :

  • Les viandes rouges.
  • Viandes maigres (poulet et dinde).
  • Poisson et les fruits de mer.
  • Œufs
  • Légumineuses (haricots secs, lentilles et soja).
  • Foie de bœuf.
  • Beurre d’arachide.
  • Épinards.

Lorsque l’alimentation saine n’aide pas beaucoup en cas de manque de fer et d’anémie, votre médecin peut vous conseiller un supplément de fer par voie orale. Les suppléments de fer ou de vitamines ne doivent absolument pas être pris sans la supervision d’un pédiatre.

À titre préventif, un régime alimentaire approprié doit être prévu, car les enfants doivent être allaités au sein jusqu’à l’âge de six mois au moins. Bien que certains bébés refusent, le lait maternel permet une meilleure absorption du fer et est un facteur clé pour renforcer le système immunitaire. Si l’enfant n’est pas capable de boire du lait maternel, il faut alors utiliser du lait maternisé, et non du lait de vache ou autre.

 

écrit par : Jamila Boudhakite