Wudu’ : définition et mode d’emploi

Islam Contributor
ablutions
© SalamWeb Cartoons

Al Wudu’, ou les ablutions mineures en français, consistent à purifier certaines parties du corps et de rendre propre le croyant. Elles sont obligatoires avant la prière. Tout musulman, bien évidemment, doit avoir une bonne hygiène mise à part de faire ses ablutions avant la prière.

Dans un Hadith rapporté par Abou Malik Al Achari, le Prophète (saw) a dit : «La pureté est la moitié de la foi.»

Il existe trois sortes d’ablutions  

1. Le Wudu’ ou ablutions mineures (purification d’une impureté mineure).

2. Le Ghusl ou ablutions majeures (purification d’une impureté majeure).

3. Le Tayammum (en l’absence d’eau).

L’ablution mineure 

L’ablution mineure est le fait de se laver d’une impureté provoquée par un contact malpropre ou par la satisfaction d’un besoin naturel. Il est recommandé d’utiliser de l’eau pure (des fontaines, des sources, ou de la pluie), ainsi que d’avoir l’intention d’accomplir ses ablutions dans l’objectif de prier.

Le Wudu’ consiste de :

Dire « Bismillah ». Se laver d’abord les mains jusqu’aux poignets en commençant par la main droite trois fois. Se rincer la bouche trois fois. Se rincer le nez trois fois. Se laver le visage trois fois. Se laver le bras droit jusqu’au coude trois fois. Se laver le bras gauche jusqu’au coude trois fois. Passer la main mouillée sur la tête une fois. Se laver les oreilles une fois. Se laver le cou une fois. Laver le pied droit jusqu’à la cheville trois fois. Laver le pied gauche jusqu’à la cheville 3 fois. Répéter l’invocation suivante : « Ash-hadu anna lâ ilâha illa Llâhu wahdahu lâ sharika lahu, wa ash-hadu anna muhammadan ‘abduhu wa rasûluhu. Allâhumma j’alnî mina t-tawwâbîna wa j’alnî mina l-mutatahhirîn ».

L’ablution majeure 

Pour les femmes, il est obligatoire de faire les grandes ablutions après la période des règles. Fâtima Bint Abî Habîsh explique :

« Cesse de prier pendant toute la durée de tes menstrues. Une fois terminée, lave-toi tout le corps et reprend ta prière. »

De plus ; lorsqu’une femme accouche, elle doit les effectuer 40 jours après l’accouchement.

Après un acte sexuel, aussi bien l’homme que la femme doivent pratiquer les grandes ablutions. Les ablutions majeures doivent se faire aussi au cas où l’homme ou la femme font un rêve de type érotique et qu’à leur réveil, ils trouvent une substance liquide a coulé. Si vous êtes en état de Junub (état de non-pureté), et qu’après avoir pratiqué les grandes ablutions vous remarquez des traces de sperme, vous devrez les refaire encore une fois. Le Prophète (saw) recommande aussi au croyant de faire ses grandes Wudu’ pour accomplir la prière du vendredi, celle de l’Aïd et à chaque fois qu’il prend une douche ou un bain. Les personnes qui viennent de se convertir à l’Islam doivent accomplir leurs grandes ablutions et faire une prière de deux rakât.

Le Tayammum 

Le Tayammum est généralement pratiqué lorsque le musulman ne trouve pas d’eau ou si l’eau pure est insuffisante, s’il est blessé ou malade, ou si l’eau est tellement froide qu’elle pourrait avoir des conséquences sur la santé du croyant.

Il consiste de :

Repérez un endroit propre. L’endroit peut être naturel, comme de la roche, du sable ou encore de l’herbe. Donnez votre intention et dire « Bismillah ». Placez vos mains sur le sol ensuite soulevez les et assurez-vous qu’il n’y a pas de poussière sur la surface de votre paume en frottant vos mains. Essuyez-vous le visage de vos deux mains, du front au menton en allant jusqu’aux oreilles. Passez les deux mains une deuxième fois sur la surface et frottez ses mains. Lavez-vous les mains jusqu’au poignet, en commençant par le côté droit et lavez ses bras jusqu’au coude, en les dépassant légèrement. Une fois terminé, récitez l’invocation suivante : « Ash-hadu anna lâ ilâha illa Llâhu wahdahu lâ sharika lahu, wa ash-hadu anna muhammadan ‘abduhu wa rasûluhu. Allâhumma j’alnî mina t-tawwâbîna wa j’alnî mina l-mutatahhirîn ».

 

écrit par : Sara Messari

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.